Nicolas Pichot

Doctorant

Sous la direction de Nathalie Bonnardel

Thèse 2017 – 2020

nicolas.pichot@univ-amu.fr

Thématiques

Enrichir les activités créatives collaboratives : vers une méthode de conception centrée utilisateurs interactive basée sur des  » personas dynamiques « 

L’un des enjeux majeurs de notre société actuelle se situe dans la satisfaction des besoins croissants en créativité et en innovation, thématiques qui revêtent une importance cruciale à la fois pour les chercheurs, les enseignants et les industriels. Dans le cadre de ce travail de thèse nous analyserons d’une part les processus cognitifs mis en œuvre lors d’activités créatives en situations collaboratives et nous proposerons d’autre part une nouvelle méthode visant à favoriser les activités créatives collaboratives. Cette méthode, dite des « personas dynamiques » que nous chercherons à développer et à tester empiriquement est une méthode de conception interactive centrée utilisateur, reposant sur la création et la prise en compte d’archétypes d’utilisateurs fictifs désignés par le terme de « personas ». Ces derniers sont destinés à enrichir les représentations mentales des concepteurs en leur fournissant des éléments d’information spécifiques quant à leurs besoins. La dimension dynamique des personas proposés sera basée sur leur représentation sous la forme d’avatars évoluant dans un environnement virtuel (EV). Ces environnements constituent des espaces d’information générés par ordinateur, communs à différentes personnes, permettant potentiellement de favoriser les interactions sociales entre les utilisateurs, et dont l’utilisation apparaît très prometteuse lors d’activités pédagogiques et professionnelles.

La mise en œuvre de cette méthode des « personas dynamiques » devrait favoriser à la fois l’empathie, la collaboration et les activités créatives des participants, qu’il s’agisse d’étudiants ou de professionnels.

 

Ce projet de thèse poursuivra plusieurs objectifs :

(1) contribuer à identifier les conditions qui favorisent les activités créatives en situation collective,

(2) déterminer l’apport des « personas dynamiques » par rapport à la méthode classique des personas « statiques »

(3) déterminer l’influence de l’utilisation d’un environnement virtuel sur les activités créatives collaboratives. Il s’agira pour cela de mener des expérimentations auprès de populations d’étudiants mais également de professionnels, et enfin dans le cadre d’une approche interdisciplinaire, de modéliser et d’évaluer l’influence de « personas dynamiques autonomes » (reposant sur des agents conversationnels développés par des informaticiens).

 

Mots-clefs : Créativité ; Conception ; Persona ; Collaboratif ; Dynamique ; Utilisateur ; Second Life

Publications

à venir