Objectifs OIC

L’objectif du Master professionnel, mention PSYCHOLOGIE, spécialité psychologie de l’orientation, de l’insertion et du conseil, est de former des psychologues spécialisés dans la construction et le développement des identités et projets personnels et professionnels, en particulier auprès de personnes rencontrant des difficultés du fait de leurs caractéristiques propres (publics spécifiques : handicaps, milieux socio-culturels, migrations …), ou d’un parcours perturbé (chômage notamment). Leur pratique (bilan psychologique, entretiens, animation de groupes) sera étayée par des outils conceptuels et méthodologiques issus de différentes spécialités de la psychologie. Ils auront, de plus, une bonne connaissance des structures de formation, d’insertion, et du monde socio-économique (lien vers compétences).

Les programmes de formation de la spécialité de Master (M1+M2) « Psychologie de l’orientation, de l’insertion et du conseil» ont été pensés en continuité dans les contenus de formation, et en progression dans la professionnalisation. Le point fort de ce master est d’offrir une vision intégrative du bénéficiaire et enrichit les angles de vues de nos étudiants et donc la qualité de leur travail de psychologue sur le terrain. L’équipe pédagogique est ainsi constituée de spécialistes de l’orientation et de l’insertion, ainsi que de spécialistes d’autres domaines (psychologie différentielle, psychologie du développement, psychologie sociale) ou d’autres disciplines (sociologie) afin d’apporter ces connaissances diversifiées et de les aider à acquérir les compétences requises pour exercer au mieux leurs fonctions.  Les professionnels sont fortement associés à la formation et assurent environ 40% des enseignements. Ils sont représentatifs des lieux d’exercice des « Psychologie de l’orientation, de l’insertion et du conseil» (ex. Pôle Emploi et prestataires, organismes de bilan et de formation, associations d’insertion, structures liées au handicap, administration pénitentiaire, Cité des Métiers) et sont très impliqués dans l’encadrement et l’évaluation des stages. L’équipe pédagogique du master est extrêmement vigilante aux éventuelles difficultés rencontrées par les étudiants et reste à leur écoute pour leur proposer les ajustements nécessaires et le soutien approprié. Le suivi de TER et de stage de deuxième année est individualisé de manière être adapté à la progression de l’étudiant.

En effet, par la proposition d’un master mixte associant formation à la recherche et formation à l’exercice professionnel du métier de psychologue, le plan de formation présenté permet, après une première année commune à tous les étudiants (M1 « développement, différentielle, orientation »), le choix de parcours organisés de sorte qu’à l’issue de la formation (M2), tous les étudiants diplômés puissent faire usage du titre de psychologue avec un socle de connaissances et de compétences solide pour pouvoir pratiquer, et que ceux qui le désirent et qui en ont la capacité poursuivent leur formation dans le cadre d’un doctorat.

Dans ce cadre, les enseignements permettent aux étudiants de se former aux métiers de la recherche. Ils visent à préparer des candidats aux formations d’enseignant-chercheur et de chercheur susceptibles d’intégrer l’université, ou des organismes de recherche publics ou privés.

Compétences et connaissances

Télécharger le PDF

Objectifs en termes de connaissances

Connaissances générales

  • Modèles du fonctionnement psychologique normal et pathologique :

–           Approche life span : connaissance du développement psychologique au cours de la vie et des facteurs environnementaux et personnels qui favorisent une meilleure adaptation (évolution au cours de la vie des aptitudes, de la personnalité et des motivations)

–           Connaissance des modèles du handicap

–           Connaissances des facteurs d’adaptation scolaires et professionnelles : rôle de l’auto-efficacité, de la métacognition/ et métaconation, des émotions et de la régulation émotionnelle, de la personnalité et des motivations.

–           Connaissance des modèles du changements et des transitions

  • Connaissances liées à des pratiques professionnelles :

–           Mise en œuvre d’un bilan psychologique aux différentes étapes de la vie et en fonction des publics (ex : porteur de handicaps), les différents moyens pour réaliser ce bilan, les outils d’évaluation (comment ils s’intègrent dans la démarche même du bilan, ses fondements, et son inscription dans le travail auprès des personnes…)

–           Connaissance des principes de la remédiation cognitive et affectivo-motivationnelle considérée dans une approche intégrative des processus développementaux, du développement des compétences en gestion et régulation émotionnelle et le développement des ressources à la fois cognitive mais aussi de la personnalité.

–           Connaissance du code de déontologie des psychologues

  • Connaissance de la démarche d’élaboration d’une recherche fondamentale ou appliquée, allant de la recherche bibliographique à la rédaction d’un mémoire en passant par les méthodes de traitement statistique.

Connaissances spécifiques

  • Connaissances développementales spécifiques à l’orientation et à l’insertion :

–           Connaissances relatives aux intérêts professionnels, aux valeurs et au sens de la vie et son évolution au cours des transitions de vies qui favorisent ou entravent l’adaptation et la construction de projet.

–           Connaissance des spécificités de certaines publics (publics en situation d’handicap ou ayant des pathologies) et des conséquences développementales de ces dysfonctionnements en insistant sur les défis et enjeux au cours de la vie

–           Connaissance des processus de précarisation et d’exclusion

  • Théories relatives à l’élaboration d’un projet d’orientation ou professionnel et à certains concepts centraux dans ce domaine (conseil, développement de la carrière….).
  • Connaissances des facteurs d’influence sur la prise de décision en orientation au cours du développement et notamment à l’adolescence :

–           psychologiques (sensibilité à l’influence des pairs, anxiété sociale, recherche de sensation, compétences interpersonnelles, impulsivité, régulation émotionnelle, introversion/extraversion…)

–           sociaux (appartenances sociales et sexuelles)

  • Connaissance des facteurs de risque du décrochage et de persévérance scolaire.
  • Connaissance des modèles théoriques et des facteurs d’influence de l’insertion scolaire et professionnelle
  • Connaissance des théories sur la prise de décision
  • Connaissance des processus de stéréotypisation et de discrimination dans différents contextes (à l’école et dans l’emploi).
  • Connaissance des effets psychologiques du chômage, de la précarité et des situations de handicap
  • Connaissance des approches et des pratiques d’accompagnement en orientation (guidance, counseling, life designing, réhabilitation) et historique en lien avec l’évolution du système éducatif et du monde du travail ;
  • Connaissance de l’organisation, des principales théories organisationnelles,

Connaissances techniques

  • Connaissance des milieux professionnels, des diplômes et des parcours de formation
  • Connaissance des notions de compétences en termes de métier et de qualifications (Portefeuille de compétences, référentiels de compétences…)
  • Connaissance des politiques d’emploi et de formation et des réseaux institutionnels
  • Connaissance des dispositifs d’accueil, d’aide, de formation, d’insertion professionnelle, d’orientation et de soutien des personnes en fonction de leur situation (connaissances des prestations et réponse à des appels d’offre)
  • Connaissance de la législation concernant l’accompagnement et la protection des publics précaires
  • Connaissance approfondie du monde économique et professionnel
  • Connaissance des bases documentaires relatives à l’orientation et l’insertion

Objectifs en termes de compétences

Compétences transversales

  • Conceptualiser et maitriser les processus de transition à toutes les étapes charnières de la vie (adolescence, entrée dans l’emploi, reconversion et réinsertion…) et dans des contextes divers
  • Maîtrise des techniques de prise en charge individuelle et collective (technique d’entretien et de conseil, guidance et animation de groupe).
  • Travailler en coordination avec les professionnels du monde économique, des services médico-sociaux, des équipes éducatives ainsi qu’avec les familles et les proches
  • Développer une réflexion autour de sa pratique : appréhender les pratiques du psychologue en institution, analyser la place et le rôle du psychologue, tenir compte des aspects déontologiques dans sa pratique.
  • Comprendre et apprécier l’incidence des enjeux institutionnels
  • Contribuer à l’information et à la formation des personnels du secteur de l’orientation et de l’insertion sur les processus psychologiques et sociaux en jeux dans les transitions et d’élaboration de projets (de l’adolescence à l’âge adulte) et sur les interventions possibles avec des publics spécifiques.
  • Contribuer aux actions de prévention, d’intervention et de remédiation en orientation sociale et professionnelle et conseiller les acteurs pour la mise en œuvre de dispositifs adaptés au public
  • Participer aux projets individuels et d’établissement

Evaluer

  • Etudier la situation d’adolescents ou d’adultes en difficulté ou en situation de handicap sous un angle intégratif dans l’objectif de mieux définir leurs besoins
  • Effectuer des bilans psychologiques en orientation et insertion (passation d’outils d’évaluation : aptitudes, intérêts et préférences professionnelles, personnalité, valeurs et motivations) : Etude du profil individuel dans une perspective développementale pour éclairer les problématiques soulevées
  • Communiquer aux bénéficiaires ou aux prestataires à l’oral ou à l’écrit les résultats de l’intervention en respectant le code de déontologie

Accompagner

  • Réaliser des bilans de compétences et des bilans de conseil
  • Elaborer un projet professionnel et un parcours d’orientation (scolarisation, insertion et orientation) adapté au public.
  • Appliquer les principes de la remédiation cognitive et affectivo-motivationelle sur les publics concernés (adolescents, jeunes adultes et personne en reconversion…)
  • Concevoir des interventions innovantes et ciblées en fonction des publics (âge, types de troubles de la personnalité, handicap) qui s’appuient sur une réflexion théorique et savoir évaluer leur efficacité.
  • Favoriser l’adaptation scolaire, sociale et professionnelle, le bien-être et la qualité de vie
  • Développer les connaissances des publics sur les formations et les activités professionnelles et travailler sur leurs représentations
  • Mobiliser les motivations et la persévérance scolaire, dans la recherche d’emploi et dans la construction de projet
  • Assurer la cohérence du projet d’orientation/professionnel

Chercher

  • Concevoir des dispositifs de recherches :

–           Effectuer une recherche bibliographique en faisant preuve d’analyse critique

–           Elaborer une problématique

–           Concevoir une méthodologie de recueil des données

–           Utiliser les outils statistiques permettant de valider les hypothèses

–           Communiquer à l’oral ou à l’écrit

–           Mettre en lien les résultats de la recherche avec des questions de terrain

  • Effectuer une recherche bibliographique à partir d’une observation concrète : mettre en lien cette observation avec des concepts issus de la psychologie de l’orientation et de l’insertion.
  • Identifier les fondements théoriques des dispositifs en place

Débouchés OIC

Le titre de psychologue

A la sortie du Master (M1+M2), tous les étudiants ayant réussi les examens peuvent exercer le métier de psychologue.

Ils peuvent également tous choisir de poursuivre en doctorat en démarrant une thèse durant laquelle l’étudiant peut bénéficier d’une allocation de recherche à l’issue d’une sélection sur dossier académique. Pour en savoir plus : Ecole doctorale et Contrat doctoral.

Ce master débouche sur les métiers suivant : psychologue notamment de l’orientation et de l’insertion; chargé de mission ; chargé de bilan ; formateur ; consultant  ; chargé d’insertion professionnelle.

Les titulaires de ce diplôme peuvent exercer, entre autres, dans les secteurs suivants:

  • Le secteur de l’insertion : services d’insertion et de réinsertion, missions locales, PAIO, maisons de l’emploi, Centres de Bilan de Compétences, services de VAE, AFPA, CIDJ. Sont visés les publics en besoin d’insertion y compris les personnes à besoins spécifiques (par ex. handicapés)
  • Le secteur de l’entreprise : ressources humaines, formation initiale et continue.
  • Le secteur universitaire et scolaire : CIO, MGI, SCUIO, services de formation continue (VAE)
  • Le secteur des métiers de la recherche en psychologie

Les titulaires de ce diplôme accèdent rapidement à l’emploi. A titre d’exemple, l’enquête effectuée par l’OVE auprès des diplômés de l’année 2006 indique que les titulaires de ce diplôme ont, pour une grande majorité, mis moins de trois mois, à obtenir leur premier emploi. La totalité des diplômés ayant répondu étaient en emploi deux ans plus tard, la moitié d’entre eux étant en CDI et ayant un statut de cadre. En outre, l’emploi qu’ils occupaient est estimé comme correspondant au domaine de formation de la spécialité.