Spécificités du master EAV

Télécharger le document de synthèse

Par la proposition d’un master associant formation à la recherche et formation à l’exercice professionnel du métier de psychologue, la structure de la formation permet qu’à l’issue du master, tous les étudiants diplômés puissent faire usage du titre de psychologue avec un socle de connaissances et de compétences solide pour pouvoir pratiquer, et que ceux qui le souhaitent puissent poursuivre dans le cadre d’un doctorat et se préparer ainsi aux métiers de l’enseignement et de la recherche.

Les spécificités de la spécialité de master « Psychologie Clinique du Développement : Enfance, Adolescence, Vieillissement » peuvent être déclinées en termes de connaissances, de compétences, ainsi que du point de vue de l’accompagnement vers la professionnalisation.

  • En termes de connaissances, la formation vise l’acquisition de savoirs dans les domaines suivants :
    • Psychologie et psychopathologie du développement  : cadre, méthode, concepts théoriques et étude approfondie des troubles des apprentissages, des troubles du spectre de l’autisme, de la déficience mentale, des handicaps langagiers, sensoriels et moteurs, du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, à la lumière des connaissances les plus récentes issues de la psychologie et psychopathologie du développement
    • Psychologie de la personne âgée : le vieillissement normal et pathologique
    • Psychologie différentielle : apport des méthodes d’étude des différences individuelles et d’interprétation de ces différences dans la connaissance des voies individuelles du développement normal et troublé
    • Psychologie interculturelle de l’intégration
    • Connaissances des institutions, des milieux de prévention, d’accueil et de prises en charge éducatives et thérapeutiques, et des laboratoires et centres de recherche
    • L’évaluation psychologique (le bilan psychologique de l’enfant et de l’adulte),  les stratégies d’intervention chez l’enfant et l’adulte
    • Les méthodes de recherche
    • Le Code de déontologie des psychologues, code de conduite des chercheurs, et éthique professionnelle
  • En termes de compétences, les objectifs concernent :
    • La maîtrise du bilan psychologique adapté aux populations suivantes : bébé, enfant, adolescent, adultes jeunes et âgés, au développement normal et pathologique, ou en situation d’immigration.
    • Spécificité des évaluations pour des enfants ou adolescents avec  troubles du spectre de l’autisme, déficience mentale, troubles spécifiques des apprentissages, et personnes âgées avec ou sans démence ;
    • La maîtrise des pratiques d’interventions et de remédiations auprès de ces populations
    • La maîtrise des principaux outils de la clinique psychologique (techniques d’entretien, étude de cas, observations, échelles cliniques)
    • La capacité d’analyse des institutions et de régulation des équipes
    • La maîtrise de la recherche et de l’analyse documentaire en langue française et anglaise
    • La connaissance du milieu académique (supports de publication, rédaction des articles scientifiques, perspectives et débouchés professionnels, financements pour la préparation de la thèse, etc.
    • La capacité de concevoir des dispositifs de recherche fondamentale et appliquée
    • La capacité de construire et de conduire des travaux de recherche, notamment auprès de personnes au développement normal et/ou troublé
    • La maîtrise des outils statistiques informatisés.
  • Accompagnement vers la professionnalisation :
    • Déontologie et éthique dans la pratique du psychologue : Présentation du cadre déontologique et des réglementations propres à la profession de psychologue, tout en préparant l’étudiant à la pratique dans les  différents secteurs et les différentes structures d’accueil. C’est pourquoi les points suivants seront abordés: introduction à la vie professionnelle, présentation du code de déontologie, du GIRéDéP (Groupe Interorganisationnel pour la Réglementation de la Déontologie des Psychologues) de la charte éthique professionnelle, présentation des structures pour enfants, adolescents, adultes, et personnes âgées, du secteur médico-social et sanitaire, réglementation des secteurs d’exercice professionnel et réglementation spécifique à la profession de psychologue, insertion professionnelle et méthodologie du projet, importance de la déontologie dans les études de cas : le secret professionnel, l’autonomie technique, les écrits professionnels.
    • Aspects éthiques et légaux dans la pratique de la recherche en psychologie : Présentation du code de conduite des chercheurs en sciences du comportement et du cadre légal de la conduite de recherches en France (loi Huriet Sérusclat, 1988 et révision 2004). Analyse des procédures relatives à la constitution d’un dossier de demande aux Comités de Protection des Personnes (CPP). L’accent est mis sur les spécificités des recherches en psychologie du développement : incapacité de fait et incapacité de droit, recours aux évaluations psychologiques, spécificité du travail auprès d’enfants, d’adolescents, et de personnes âgées, la recherche auprès de population pathologique (démence, maladie génétique,…), le consentement éclairé, gestion et maintien de l’anonymat des personnes…
    • Groupe de réflexion et d’analyse des pratiques : Permet aux étudiants de travailler leur expérience clinique de stage. Aider les étudiants à réfléchir sur leurs pratiques de terrain, leurs rencontres avec des populations particulières, des équipes de professionnels, et des lieux : leurs réactions, leurs attentes, leurs constats et leurs interprétations au fur et à mesure de leur implication dans le stage. L’objectif est de les amener à confronter leurs expériences en échangeant en groupe, afin de les aider à construire leur réflexion sur ce stage et à s’approprier progressivement des méthodes d’interventions et des pratiques d’exercice du psychologue, afin de les aider à construire leur identité professionnelle.
    • Séminaire d’accompagnement du Travail d’Etude et de Recherche : Permet aux étudiants de progresser dans la maîtrise des outils conceptuels et méthodologiques nécessaires à la réalisation du TER. Réflexion sur les différents aspects du travail de recherche : adéquation partie théorique / problématique / opérationnalisation / analyse des données. Aide à la saisie et à l’analyse des données. Suivi de l’avancement des travaux. Travail sur les modalités de communication orale et affichée des travaux scientifiques : normes formelles relatives aux documents scientifiques, réalisation d’un poster et d’un diaporama. Assistance aux séminaires de recherche de l’un des deux laboratoires.
    • Suivi individualisé de stage: Chaque étudiant est encadré individuellement par un référent enseignant-chercheur, durant toute la durée de son stage. Pour cela, des rendez-vous réguliers ont lieu entre le référent universitaire et l’étudiant afin de travailler précisément sur son implication dans le stage et l’aider à ajuster sa réflexion qui sera finalisée dans le rapport de stage écrit et soutenu oralement. Des temps sont également consacrés aux échanges entre psychologue référent sur le lieu de stage et le référent universitaire. Le stage de M2 est d’une d urée min de 350H et de 150H en Master 1 pour totaliser un minimum de 500H de stage à l’issue du Master.
    • Suivi individualisé des TER (Travail d’Etude et de Recherche) : Les étudiants sont amenés à effectuer des travaux de recherche, encadrés par un enseignant-chercheur. Cet encadrement prend la forme de rencontres régulières et individualisées au cours desquelles les étudiants font part de l’avancée de leurs travaux, des problèmes qu’ils peuvent rencontrer, des questions qu’ils sont amenés à se poser. Le rôle de l’enseignant-chercheur est de faire comprendre et adopter une démarche expérimentale (au sens large), d’ouvrir à la littérature internationale, de faciliter la maîtrise des outils de traitement des données, de guider la rédaction d’un rapport scientifique. Si l’étudiant poursuit en doctorat : réalisation d’une thèse dans le cadre du LPC ou du Centre PsyClé (allez sur les sites des laboratoires pour une information sur les différentes thématiques et les directeurs de thèse potentiels: Centre de recherche en psychologie de la connaissance, du langage et de l’émotion (EA  3273); Laboratoire de psychologie cognitive (UMR Université Aix Marseille CNRS 6146)).