Marie Simoni

En thèse sous la direction de Carole TARDIF (Centre PsyCLé)

Date d’inscription en thèse : 1er octobre 2019

Financement : Contrat Doctoral (ED356)

marie.simoni@etu.univ-amu.fr

Thématiques

Etude de l’effet du ralentissement de la présentation de séquences animées sur les particularités de traitement des informations audiovisuelles chez des adultes avec autisme : études en eye-tracking et en EEG.

Les  particularités  de  traitement  des  informations  sensorielles  chez les  personnes  avec autisme, décrites  dès  les premiers travaux sur le syndrome (Kanner, 1943), constituent désormais une des caractéristiques diagnostiques du trouble du spectre de l’autisme (TSA) dans  le  DSM-5  (APA,  2013).  Ces atypies du traitement des informations sensorielles se manifestent dès le début de la vie, perdurent à l’âge adulte, et concerneraient plus de 90% des personnes avec autisme (Germani et al., 2014 ; Leekam, Nieto, Libby, Wing, & Gould, 2007). Ces particularités de traitement des informations sensorielles sont au cœur de nombreux modèles explicatifs du trouble de spectre de l’autisme qui tentent de mettre en évidence les liens existant entre ces dernières et les particularités comportementales, langagières, les difficultés d’interactions sociales, etc. (e.g. Bogdashina, 2013).

Un des modèles explicatifs de ces anomalies de traitement met en avant l’existence d’une difficulté à percevoir et intégrer en temps réel les informations dynamiques lorsqu’elles sont rapides et/ou complexes (comme par exemple, les émotions faciales émotionnelles, la parole, les mouvements corporels, etc.) (Gepner & Tardif, 2009). Selon ce modèle (Gepner 2014), ces difficultés de traitement en temps réel pourraient contribuer, en cascade, à l’émergence des caractéristiques du trouble du spectre de l’autisme tels que les troubles du langage et les difficultés à comprendre et imiter les mouvements faciaux et corporels. C’est pourquoi, pour aider les personnes avec autisme à traiter les informations rapides et complexes (comme dans les interactions sociales), un logiciel de ralentissement a été conçu (LogiralTM, Tardif & Gepner, 2014) et les effets du ralentissement des séquences dynamiques ont été mesurés dans une série d’études menées auprès d’enfants avec autisme (Tardif et al., 2007 ; Lainé et al., 2011 ; Meiss et al. 2015 ; Tardif et al., 2017).

Ce travail de thèse s’inscrit donc dans la lignée de ces travaux s’intéressant au ralentissement, et  nous souhaitons tester  plus particulièrement les  effets  du ralentissement de séquences audiovisuelles auprès d’une population d’adultes avec TSA, en mesurant l’influence de la vitesse de présentation de ces séquences sur leurs patterns d’exploration visuelle (grâce à l’eye-tracking) et de connectivité cérébrale fonctionnelle (grâce à l’EEG), ainsi que sur leur compréhension des informations contenues dans les séquences (grâce à des questions).

Ce travail permettra de faire des progrès dans la connaissance des mécanismes qui sous-tendent les difficultés socio-communicatives que rencontrent les personnes avec autisme en participant à l’effort de caractérisation des particularités de traitement des informations sensorielles (auditives et visuelles). L’étude des effets du ralentissement des informations audio-visuelles se fera par le couplage de mesures comportementales et électro-encéphalographiques chez des adultes avec autisme, ce qui n’a encore jamais été fait et constitue l’originalité de ce travail.

Mots-clefs : trouble du spectre de l’autisme (TSA), anomalies du traitement des informations sensorielles, ralentissement des stimuli, séquences audio-visuelles, mesures de connectivité fonctionnelle (EEG), de l’exploration visuelle (eye-tracking), de la compréhension

Publications

Communications

  • Gepner, B., Simoni, M., Dubarry, A.S., Cauchard, F., & Tardif, C. (2019, Mai). EEG signature of the beneficial effect of slowness in adults with autism spectrum disorder. Communication orale présentée à NeuroFrance, Marseille, France.
  • Simoni, M., Cauchard, F., Gepner, B., & Tardif, C. (2019, Mai). Etude de l’effet du ralentissement de films sur la connectivité cérébrale fonctionnelle et la compréhension d’adultes avec autisme : une étude comportementale et en électroencéphalographie. Communication affichée présentée à Ripsydeve (Réseau Interuniversitaire de Psychologie du Développement et de l’Education), Bordeaux, France.
  • Simoni, M., Cauchard, F., Lagrange, A., Gepner, B., & Tardif, C. (2019, Septembre). Study of the impact of slowed auditory and visual information on visual exploration, functional connectivity and verbal comprehension in adults with autism: an EEG and eye-tracking study. Communication affichée présentée à Autism Europe Congress, Nice, France.

Séminaires

Simoni, M., & Tardif, C. (2019, Novembre). Ralentir les informations auditives et visuelles pour améliorer la communication des personnes avec autisme : études en eye-tracking et en EEG. Communication orale présentée à la Journée des doctorants du laboratoire PsyCLE, Aix-en-Provence, France.

Enseignements

Aix-Marseille Université (2019-2020)

Licence 2

Travaux Dirigés : Psychologie du développement (HPS4U03 ; Responsable : Agnès Blaye et Anaïs Osmont) : 44h.

Licence 3

Encadrement : Travaux d’Etude et de Recherche en co-direction avec Carole Tardif (TER ; HPS6U26, Responsable : Agnès Blaye)

Travaux Dirigés : Psychologie du développement socio-affectif (HPS6U06, Responsable : Patrick Perret) : 16h

Master

Master 2 de Psychologie Clinique du Développement : Enfance, Adolescence, Vieillissement : Pratiques de Recherche (HPSCU07, Responsable : Agnès Blaye) : 6h