Raptrac – Appel à communications

L’époque actuelle est caractérisée par la transformation du travail. Les développements économiques et technologiques, la tertiarisation de l’emploi, la place de plus en plus centrale de la communication et les réformes législatives créent de nouvelles formes de travail : contrats « zéro heure », travail « flexible », « ubérisation » des emplois…

Ces évolutions conduisent à deux observations majeures. Premièrement, les activités professionnelles se transforment, menant à un renouvellement de la définition même du « travail ». Deuxièmement, et non sans rapport avec le développement des technologies de la communication, le travail semble prendre une place de plus en plus grande dans la vie des individus, ce qui brouille la division entre travail et vie privée.

Il est donc logique de constater que les recherches en sciences humaines et sociales (SHS) suivent ces développements. Les recherches sur le travail s’intensifient et se diversifient, adoptant souvent une approche critique et identifiant régulièrement des répercussions négatives liées aux transformations du travail sur certains  travailleurs. Ces observations suscitent une réflexion autour du rôle des SHS et des apports potentiels des études pour ces travailleurs.

Suite à une série de séminaires interdisciplinaires abordant les rapports entre langage, communication et travail, l’équipe de coordination de RapTraC organise la journée d’étude intitulée « Décrire, agir, intervenir ? Le travail et les sciences humaines et sociales ». Cette journée sera consacrée à l’exploration de l’articulation entre recherche et intervention en ce qui concerne les études scientifiques sur le travail. Pour ce faire, l’équipe RapTraC souhaite réunir des chercheur.e.s, intervenant.e.s ou travailleurs et travailleuses autour des questions suivantes :

  • Les recherches en SHS peuvent-elles contribuer à une optimisation du travail pour l’individu ? Comment ? Grâce à quels types d’intervention ? Comment des recherches deviennent-elles applicatives ?
  • Observe-t-on une évolution de la manière dont le travail est abordé et défini dans les recherches scientifiques ? Quels sont les aspects novateurs des approches des SHS face aux mouvements liés au travail ? Cette évolution a-t-elle des conséquences sur les interventions éventuelles ?
  • Quelle devrait être la place des chercheur.e.s en ce qui concerne l’intervention en milieu du travail ? Les chercheur.e.s se doivent-ils/elles d’intervenir ?

Nous invitons toute personne intéressée à soumettre une proposition de communication qui réponde à l’une (ou à plusieurs) de ces questions ou à toute question portant sur l’articulation entre recherche et intervention en ce qui concerne les études sur le travail dans les SHS. Les propositions peuvent se focaliser soit sur une (ou des) recherche(s), sur une (ou des) l’intervention(s) ou plus précisément sur l’articulation recherche/intervention.

Étant donné l’engagement de l’équipe RapTraC en faveur de l’interdisciplinarité, des soumissions de toute discipline scientifique seront les bienvenues. Afin d’orienter les échanges lors de la journée d’étude, nous proposons de replacer l’être humain à la fois au centre de la notion de « travail » et au centre des travaux de recherche sur le travail en invitant en particulier des études et des témoignages portant sur :

  1. Les charges de travail : composition, répercussions, réduction des charges physiques, psychologiques, linguistiques, sociales, etc.
  2. L’inclusion et exclusion au travail, pour l’accès au travail et/ou l’exclusion sociale au travail ou à cause de lui.
  3. L’organisation, l’agencement et la gestion de l’environnement (physique, social, numérique…) du travail et ses effets sur celles et ceux qui travaillent.
  4. Les représentations du travail et leur influence sur les recherches et/ou les interventions
  5. Le rôle de l’interdisciplinarité dans la recherche et/ou l’intervention en milieu du travail.

Ces thématiques constituent des suggestions sans être limitatives et nous invitons toute proposition de communication ayant un lien avec l’articulation entre recherche et intervention en ce qui concerne les études scientifiques sur le travail.

Télécharger l’appel en françaisTélécharger l’appel en anglais

Modalités de soumission

Les communications dureront 20 minutes, suivies de 10 minutes consacrées aux questions.

Pour soumettre une proposition de communication, envoyez un document (.pdf, .odt ou .doc) comportant vos nom et prénomvotre affiliationle titre de la proposition ainsi qu’un résumé de 300 mots maximum accompagné d’une courte bibliographie à l’adresse :

 raptrac2018@gmail.com.

La date limite pour réception des propositions est fixée au 10 avril 2018.

Les notifications d’acceptation seront envoyées au plus tard le 20 avril 2018.

Les présentations peuvent être en français ou en anglais. Les propositions doivent être rédigées dans la langue de présentation.

L’équipe d’organisation souhaite coordonner la publication d’une sélection des communications.

Informations pratiques

Date : 24/05/2018

Lieu : Bâtiment Egger/Maison de la Recherche, Aix-Marseille Université, UFR ALLSH, 29 avenue R. Schuman, Aix-en-Provence (France)

Frais d’inscription : gratuit

Site : www.raptrac.hypotheses.org

Contact : raptrac2018@gmail.com