Centre de Recherche en Psychologie de la Connaissance, du Langage et de l’Emotion – EA 3273

CIVIS – Parentalité à l’adolescence et l’entrée dans l’âge adulte

La relation parents-enfant contribue au développement de l’individu de l’enfance à l’âge adulte (Portner & Riggs, 2016) et s’inscrit dans un système de croyances, valeurs et cultures propres à une société donnée (Bronfenbrenner, 1986). Depuis quelques années, dans les médias francophones, nous retrouvons une injonction à la parentalité intensive sous-tendue par l’idée d’être un parent « parfait » (Venard et al., 2021). Dans cette quête de la perfection, des comportements parentaux de type surprotecteur peuvent émerger. La surprotection parentale a été définie comme un niveau de protection parentale généralement excessif au regard du niveau développemental de l’enfant (Thomasgard et al., 1995). Cette surprotection se traduit par des comportements visant à protéger son enfant d’éventuels dangers ou contrariétés, à résoudre ses problèmes à sa place, à réagir de manière excessive lorsqu’il rencontre des difficultés, ou bien à s’impliquer excessivement dans la vie scolaire de l’enfant (Brenning et al., 2017; Thomasgard et al., 1995). À l’adolescence comme à l’entrée dans l’âge adulte, la surprotection parentale est associée à une plus faible estime de soi, des difficultés en termes d’adaptation scolaire ainsi qu’à davantage de problématique de santé mentale telle que la prépondérance d’une symptomatologie dépressive et anxieuse (Chevrier et al., 2022; Kins et al., 2013; Schiffrin & Liss, 2017; Van Petegem et al., 2021).

Forte de récentes collaborations internationales entre Stijn Van Petegem (Université Libre de Bruxelles ; ULB) et Basilie Chevrier (Aix-Marseille Université ; AMU) ou Spyridon Tantaros (National & Kapodistrian University of Athens ; NKUA) autour de cette problématique (i.e., Chevrier et al., 2022 ; projet ERC : Better safe than sorry?), cette présente initiative s’est fixé deux objectifs. Le premier objectif est pédagogique et vise un enseignement d’excellence favorisant la qualité de la transmission des savoirs et l’actualisation des connaissances. Le second objectif, à des fins de recherche, vise à promouvoir la poursuite et le renforcement de collaborations étroites entre les équipes d’AMU, de l’ULB et de la NKUA. 

Autres articles

water dropping on light bulb

Inciam Creativity Day

L’InCIAM vous propose une journée de partage et d’échanges en deux temps : A l’occasion du World Creativity Day, une conférence publique associant deux présentations