L’interdisciplinarité à l’épreuve du réel