Soutenances


Date / Heure

vendredi 05 février 2021
13:30 -16:30

Ajouter à l'agenda iCal / Google Agenda



La soutenance aura lieu en visioconférence

 

Les outils numériques sont-ils plus adaptés que les outils traditionnels pour développer les compétences socio-communicatives et adaptatives d’enfants avec un Trouble du Spectre de l’Autisme : Etudes longitudinale, avec micro- analyse des comportements et en eye-tracking

Composition du jury

Marie-Hélène PLUMET – Rapporteuse – MCF et HDR, Université de Paris

Minna PUUSTINEN  –  Rapporteuse – Pr, INSHEA Suresnes

Bruno GEPNER  – Examinateur – Docteur en médecine et HDR, Aix-Marseille Université

Yuska Paola AGUIAR  –  Examinatrice – Pr, Université Fédérale de Paraíba Brésil

Jean-Louis ADRIEN  –  Président du jury – Pr Emérite, Université de Paris

Carole TARDIF   Directrice  de thèse – Pr, Aix-Marseille Université

 

 

Dans un contexte où l’offre apportée par la technologie numérique est de plus en plus importante et diversifiée auprès du public avec TSA, la demande des usagers et des aidants à des fins d’accompagnement est de plus en plus grande. Une première étude longitudinale a ainsi pour objectif de tester l’effet d’interventions prenant appui sur l’outil numérique (doté d’applications adaptées au public avec TSA, Amikeo Société Auticiel ®) comparativement à celles ayant recours à des outils traditionnels sur les compétences socio-communicatives et adaptatives de 22 enfants avec TSA et TDI associé répartis en 2 groupes (outil numérique versus traditionnel). Au terme d’une année de travail, les résultats montrent que les enfants ayant bénéficié de l’outil numérique ont des scores significativement plus élevés que ceux ayant bénéficié de l’outil traditionnel. La qualité de l’outil numérique, mesurée à l’aide d’un outil d’évaluation que nous proposons (l’AutismGuide), semble entretenir des liens avec l’évolution des performances des enfants. Dans une seconde étude transversale menée auprès de 44 enfants avec TSA et TDI associé, l’effet d’une application (Logiral TM) permettant de ralentir des scènes visuelles, a été mesuré sur les comportements, l’exploration visuelle et la compréhension des enfants, à l’aide d’une micro-analyse comportementale et de mesures oculométriques. Nous observons une diminution significative des comportements inadaptés lors de la présentation ralentie des scènes animées, une amélioration de la compréhension du contenu contextuel mais pas du contenu émotionnel des scènes, sans pour autant obtenir une amélioration des patterns d’exploration visuelle.

Mots clés : enfants avec TSA et TDI associé ; tablette tactile ; applications numériques ; supports éducatifs ; compétences socio-communicatives et adaptatives ; étude longitudinale ; logiciel de ralentissement (Logiral TM) ; micro-analyse comportementale ; eye-tracking