Soutenance de Thèse – Eloïse Moy

Soutenances

Date / Heure

lundi 19 septembre 2016
14:00 -17:00

Lieu

Bâtiment T1 Pôle Multimédia / Salle de Colloque 1

Ajouter à l'agenda iCal / 0


Etude de l’écriture chez l’enfant et l’adulte porteurs de trisomie 21 : analyse de la trace écrite et de sa dynamique

Jury

Carole TARDIF, Professeur, HDR, Aix-Marseille Université, Directrice
Raphaele TSAO, Maître de conférences, Aix-Marseille Université, Co-directrice
Yannick COURBOIS, Professeur, HDR, Université Lille 3, Rapporteur
Fabienne LEMETAYER, Professeur, HDR, Université de Lorraine, Rapporteur
Jean-Michel ALBARET, Maître de conférences, HDR, Université Toulouse III, Examinateur

Résumé

Malgré les avancées technologiques, l’écriture manuscrite continue d’être une habileté hautement sollicitée dans le cadre scolaire et constitue en partie les bases d’une intégration et d’une participation à une vie communautaire réussie. A ce jour, l’étude de l’écriture manuscrite chez des personnes porteuses de trisomie 21 (T21) reste un domaine peu abordé par la communauté scientifique. L’objectif de cette recherche est d’étudier les habiletés d’écriture chez des enfants et adultes T21 comparativement à la population typique de même âge de développement et âge chronologique en analysant la qualité des tracés et l’exécution des mouvements. Dans l’étude 1, une tâche de copie de texte du test BHK (Charles, Soppelsa & Albaret, 2003) met en évidence une similarité des capacités d’écriture entre le groupe T21 et le groupe d’enfants typiques de même âge de développement en termes de qualité et de vitesse d’écriture. Différents facteurs individuels influençant l’écriture sont également étudiés. Les résultats soulignent l’impact majeur de la coordination de la motricité fine et du contrôle visuo-moteur sur le niveau d’écriture dans la population T21. Dans l’étude 2, l’écriture de lettres isolées sur une tablette graphique informe sur la dynamique du tracé grâce à des indices spatiaux, temporels, cinématiques et de force graphique. Les caractéristiques du geste graphomoteur dans le groupe T21 sont semblables à celles d’enfants typiques de même âge de développement témoignant d’un contrôle en cours d’exécution (Zesiger, 2003). Dans l’étude 3, la présentation de lettres selon différentes modalités induit une amélioration de la fluidité et de la trajectoire d’écriture lors d’une présentation visuelle du tracé et d’instructions verbales. L’ensemble des résultats va dans le sens de l’hypothèse d’un retard de développement (Zigler et al., 1969 ; 1982 ; 1998) ne mettant pas en évidence de déficit spécifique dans la population T21. Enfin, nos résultats suggèrent de s’intéresser à l’impact de rééducations ciblées sur la coordination motrice fine et l’intégration visuo-motrice et d’un entraînement visuel et verbal pour tenter d’améliorer la qualité et la vitesse des tracés ainsi que l’exécution des mouvements d’écriture chez les personnes T21.
Mots-clés : trisomie 21, écriture manuscrite, test BHK, tablette graphique, modalités de présentation.