1ère conférence sur les approches oculométriques en psychologie du développement et dans les troubles neuro développementaux

L’objectif de cette journée est de présenter des travaux menés en oculométrie (avec la technique d’eye-tracking) dans le champ de la psychologie du développement, typique et atypique, avec notamment des travaux explorant la cognition sociale étudiée auprès de bébés et d’enfants tout-venants ou avec  autisme.

En effet, le Centre PSYCLE bénéficie, depuis sa récente installation dans la Maison de la Recherche, de plateformes telles que le Babylab, permettant de mener des travaux destinés à l’étude des comportements d’enfants de la naissance à 10 ans, présentant un développement normal ou atypique (notamment avec autisme). Ces travaux ont, entre autres, recours à une méthode de recueil de données concernant la poursuite oculaire lors de la présentation de stimuli, permettant d’enregistrer et analyser les temps de fixations, leurs nombres et les zones observées par les sujets. Cette collecte de données grâce à l’eye-tracker est tout à fait pertinente pour des bébés ou des enfants avec autisme qui ne peuvent pas répondre aux questions posées dans les protocoles classiques. Elle nous renseigne sur des valeurs essentielles concernant la cognition sociale par exemple, notamment les modes de traitement des visages par les enfants autistes (regard, bouche, nez, contour, forme globale vs. détail, etc.) ou encore la façon dont les jeunes enfants évaluent le comportement d’autrui.

Plusieurs équipes de recherche en France et à l’étranger ont recours à ces paradigmes et ces méthodologies pour explorer les comportements humains. En psychologie développementale et en psychopathologie développementale, les travaux menés avec l’eye-tracker (Tobii, EyeLink, SMI, etc.) sont en plein essor et ouvrent des pistes prometteuses et novatrices pour des recherches fondamentales et appliquées, menées dans le cadre de projets collaboratifs et interdisciplinaires. Elles suscitent également de nombreuses interrogations liées à la maîtrise de la technologie de haut niveau, tant sur le montage des protocoles, les design expérimentaux, les conditions de recueil et l’analyse des données, nécessitant la rencontre des chercheurs, ingénieurs, praticiens, impliqués dans ces travaux, afin qu’un dialogue fructueux s’établisse entre tous. Cette journée a ainsi pour but de réunir des intervenants qui exposeront leurs travaux en oculométrie et soulèveront les questions que posent ces derniers (programme ci-dessous).

Les intervenants ont été sollicités pour leur engagement dans des recherches en oculométrie menés dans leur laboratoire avec différents équipements (tobii, SMI, eyelink, etc.) et sur des populations semblables (autisme/TSA et bébés/jeunes enfants).

Cette première conférence favorise la rencontre d’équipes travaillant en France et pays voisins (Suisse, Belgique) et un représentant SMI (un des systèmes d’oculométrie) assurera une présentation pour donner à cette journée une dimension concrète et démonstrative du matériel et répondre à des questions techniques car nous attendons aussi des ingénieurs d’étude et de recherche et des doctorants, notamment lors de la session de posters.

Le Centre de Recherche PSYCLE (plan d’accès) vous accueillera le 6 novembre sur le Campus d’Aix en Provence, gratuitement, mais avec une inscription préalable obligatoire (ci-dessous), que vous veniez assister aux conférences ou assister aux conférences et participer à la session de posters en faisant une soumission.

Programme

8.30 – 8.45 Accueil et ouverture de la journée – Carole Tardif, Céline Scola et José Barreiros
8.45 – 9.10 Les bébés de 4 mois sont-ils capables de reconnaître une expression émotionnelle préalablement entendue? Amaya Roux et Edouard Gentaz, Unité de Recherche du SMAS (Laboratoire du développement sensori-moteur affectif et social), Université de Genève.
9.10 – 9.35 Changement développemental dans la perception audio-visuelle de la parole chez les bébés. Mélanie Hoareau et Henny Yeung, Laboratoire de psychologie de la perception, Université Paris Descartes.
9.35 – 10.45 SMI Workshop : les innovations oculométriques pour la recherche sur le développement. José Barreiros, SMI, Berlin.
10.45 – 11.00 Pause
11.00 – 11.25 Ralentir les mouvements du visage pour mieux l’explorer : une étude oculométrique auprès d’enfants autistes. Carole Tardif, Centre de recherche PsyClé (Psychologie de la connaissance, du langage et de l’émotion) et Bruno Gepner, laboratoire NICN (Neurobiologie des interactions cellulaires et neurophysiopathologie), Aix-Marseille Université.
11.25 – 11.50 Interactions sociales : explorations oculaires et pupillométrie dans l’autisme de l’enfant. Nadia Aguillon et Joëlle Martineau, UMR Inserm U930, Université François-Rabelais, Tours.
11.50 – 12.15 Mesure de l’orientation sociale chez des jeunes enfants avec un Trouble du Spectre Autistique. Martina Franchini et Edouard Gentaz, Unité de recherche de l’Office Médico-Pédagogique, Genève.
12.15 – 13.15 Pause déjeuner
13.20 – 13.45 Cognition sociale chez le bébé et anticipation : apport du traquage oculaire. Julie Brisson, Laboratoire Psy.NCA (Psychologie et Neurosciences de la Cognition et de l’Affectivité), Université de Rouen.
13.45 – 14.10 L’évaluation des comportements pro vs antisociaux chez le très jeune enfant : apport de l’oculométrie. Céline Scola et Catherine Wallez, Centre de recherche PsyClé (Psychologie de la connaissance, du langage et de l’émotion), Aix-Marseille Université.
14.10 – 15.35 POSTER SESSION
15.40 – 16.05 Exploration oculaire du visage chez le très jeune enfant : une approche qualitative. Jean-Yves Baudouin, Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (UMR CNRS & INRA), Université de Bourgogne Franche-Comté, Dijon.
16.05 – 16.30 La reconnaissance de l’intérêt chez les bébés de 9 à 18 mois. Marco Pedrotti et Fabrice Clément, Centre de sciences cognitives, Université de Neuchâtel.
16.30 – 17.00 Clôture de la journée

Comité Scientifique
Jean Yves Baudouin (Univ. de Bourgogne)
Fabrice Clement (Univ. Neuchâtel)
Edouard Gentaz (Univ. Genève)
Joëlle Martineau (Inserm Univ. Tours)
Céline Scola (Univ. Aix-Marseille)
Carole Tardif (Univ. Aix-Marseille)
Henny Yeung (Univ. Paris Descartes & CNRS,LABEX EFL)

Les inscriptions sont closes.