Soutenance de thèse : Sajeda RAMASAWMY

Soutenances

Date / Heure

vendredi 09 janvier 2015
14:30 -18:00

Lieu

Bâtiment T1 Pôle Multimédia / Salle de Colloque 2

Ajouter à l'agenda iCal / 0


Validation of the French version of the Depression Anxiety Stress Scales (DASS-21) and predictors of depression in an adolescent Mauritian population (Validation de l’adaptation en français des échelles de dépression, anxiété et stress (DASS-21) et prédicteurs de la dépression dans une population adolescente mauricienne)

Jury
Madame Carole Fantini, Professeure, Université Libre de Bruxelles (Rappporteur)
Monsieur Pierre-Yves Gilles, Professeur, Université d’Aix-Marseille (Directeur)
Monsieur Pierluigi Graziani, Professeur, Université de Nîmes (Examinateur)
Monsieur Jacques Juhel, Professeur, Université de Haute Bretagne Rennes 2 (Rapporteur)

Soutenance en français- RÉSUMÉ

La détresse émotionnelle est souvent précurseur au développement des troubles psychologiques. La psychopathologie la plus fréquente dans le monde est la dépression et il a été estimé que d’ici quelques années, son impact économique sera supérieur à celle des maladies courantes telles que les maladies infectieuses et cardio-vasculaires. Des études ont démontré que le niveau de stress et d’anxiété sont des facteurs qui contribuent de façon significative au développement de la dépression et ce dès l’adolescence. L’objectif de cette thèse a été donc d’étudier les propriétés psychométriques de la version française de l’échelle Depression Anxiety Stress (DASS-21; Lovibond & Lovibond, 1995) pour son utilisation éventuelle à l’Île Maurice auprès des adolescents. L’étude de la validité de l’instrument comporte l’exploration de la validité de construit par le biais de la validité factorielle, l’étude de la cohérence interne et enfin par une analyse des validités convergente et divergente. La validité de construit de la DASS-21 a été renforcée puisque le fonctionnement différentiel des items en fonction du genre n’a pas été démontré. Enfin, il s’est avéré que le principal facteur de risque pour la survenue de la dépression chez les sujets mauriciens est le stress perçu (perception subjective de l’événement qualifié de stressant).

Mots-clés:

Dépression, anxiété, stress, adolescents, psychométrique, Ile Maurice.