Soutenance de Thèse – Jean-Baptiste Pavani

Soutenances

Date / Heure

mardi 27 novembre 2018
9:00 -12:00

Lieu

Bâtiment T1 Pôle Multimédia / Salle de Colloque 2

Ajouter à l'agenda iCal / 0


Vers une individualisation des interventions centrées sur la régulation émotionnelle : étude de la modération par la personnalité des effets d’interventions cognitive, de psychologie positive et de méditation de pleine conscience chez des adultes tout-venant

Jury

Pascal ANTOINE, Professeur, Université de Lille (rapporteur)

Jacques JUHEL, Professeur émérite, Université Rennes 2 (rapporteur)

Rebecca SHANKLAND, maître de conférences, Université de Grenoble

Résumé

De nombreuses interventions ont été conçues pour aider les individus qui le souhaitent à réguler leurs émotions plus efficacement. Certaines de ces interventions sont particulièrement influentes (i.e. les interventions cognitivo-comportementales classiques, de psychologie positive, et de méditation de pleine conscience). Cependant, même ces interventions influentes possèdent une efficacité moyenne de taille faible à modérée. Une raison expliquant la faiblesse surprenante de l’efficacité moyenne de ces interventions renvoie aux différences interindividuelles qui existent dans la réponse à n’importe quelle intervention psychologique. En effet, en fonction de différences dans leur personnalité, deux individus s’engageant dans une même intervention n’y répondent pas de manière équivalente. L’objectif poursuivi dans la présente thèse est précisément de comprendre les différences qui existent entre les individus dans la réponse à différents types d’interventions centrées sur la régulation émotionnelle. Pour atteindre ce but, nous avons soumis des individus tout-venant à des questionnaires de personnalité, avant de les soumettre pour certains à un groupe contrôle, pour d’autres à un programme de psychologie cognitivo-comportementale classique, pour d’autres encore à un programme de psychologie positive, et pour d’autres enfin à un programme de méditation de pleine conscience. Les résultats obtenus suggèrent l’importance d’analyser des profils de personnalité complets. Par exemple, si les individus à niveau de névrosisme moyen ou élevé bénéficiaient surtout des interventions cognitivo-comportementale classique et de pleine conscience, ceux qui étaient, en plus, fortement consciencieux bénéficiaient davantage de la seconde que de la première. Les résultats sont discutés au regard de leur capacité à inspirer une individualisation de la prescription de ces interventions.

Mots-clés : individualisation ; intervention ; régulation émotionnelle ; personnalité ; émotion.

Abstract

Several interventions have been conceived to help interested individuals regulate their emotions more efficaciously. Some of these interventions are very influential (i.e. traditional cognitive-behavioral, positive psychology, and mindfulness meditation interventions). However, the size of the efficacy of even these most influential interventions appears to be weak to moderate. The surprising weakness of the efficacy of these interventions can be partly explained by the interindividual differences that manifest themselves in the response to any psychological intervention. Specifically, on the basis on differences in their personality, two individuals attending a same intervention do not respond equivalently to this treatment. The objective of the present thesis is to understand the interindividual differences that manifest themselves in the response to different types of emotion regulation-focused interventions. To attain this goal, we administered personality questionnaires to non-clinical individuals, before assigning them to four independent groups: a control group, a group in which they followed a traditional cognitive-behavioral program, a group in which they followed a positive psychology program, and a group in which they followed a mindfulness meditation program. Results suggested the importance of analyzing complete personality profiles. For instance, if individuals with a moderate to high neuroticism level benefitted mostly from the traditional cognitive-behavioral and mindfulness interventions, those scoring, besides, low on conscientiousness benefitted more from the mindfulness meditation intervention than from the traditional cognitive-behavioral intervention. Results are discussed considering their capacity to inspire individualized prescriptions of these interventions.

Keywords: individualization; intervention; emotion regulation; personality; emotion.