Identifier les mécanismes neuronaux fondamentaux de la génération de mouvements saccadiques chez l’homme : approche comportementale

Séminaires

Date / Heure

mardi 26 avril 2016
10:00 -12:00

Lieu

Bâtiment T1 Pôle Multimédia / Salle de Colloque 2

Ajouter à l'agenda iCal / 0


Séminaire par Soazic Casteau

Les saccades sont de brefs mouvements des yeux dont le but est d’amener les objets d’intérêt dans le champ visuel, plus précisément sur la partie fovéale de la rétine, afin d’en faire une analyse détaillée. L’ensemble des modèles proposant de rendre compte de la programmation spatiale des saccades (« où ») considère que cela reflète en 1er lieu le codage spatial distribué au sein du colliculus supérieur (CS) et la majorité de ces modèles considère que les interactions latérales entre les neurones du CS (locales et excitatrices ou distantes et inhibitrices) déterminent « où » mais aussi « quand » les yeux bougent (i.e la latence des saccades).

Dans un premier temps, je présenterai des études dont l’objectif était de (1) tester et préciser la relation entre codage spatial distribué et métrique des saccades et (2) tester le rôle des interactions latérales. Ces études reposaient toutes sur l’enregistrement des mouvements oculaires lors de la visée d’une cible visuelle, présentée seule ou accompagnée d’un distracteur. Ce travail présente l’intérêt d’avoir établi un nouvel ensemble de contraintes pour la modélisation des bases neurales et cognitives de la programmation saccadique.

Dans un second temps , j’aborderai un travail effectué à partir d’expériences visant à caractériser l’évolution temporelle de la programmation saccadique, c’est-à-dire les changements des patterns d’activité au sein de la carte de saillance qui sont impliqués dans la sélection d’une cible et la programmation d’une saccade vers une cible.