Appel à participation à une recherche

[MàJ: étude terminée]

Dyslexie et dyspraxie : Quoi de commun entre apprendre à lire et apprendre un mouvement?

 

Télécharger la plaquette Télécharger l’affiche

Objectifs de la recherche

Cette recherche vise à mieux comprendre les difficultés que peuvent rencontrer les enfants présentant une Dyslexie, ceux avec un Trouble d’Acquisition de la Coordination (ou Dyspraxie), afficheDYSTACMAPet à comparer leurs difficultés celles que rencontrent parfois les enfants avec une Neurofibromatose de Type 1. Elle a été autorisée par le Comité de Protection des Personnes de Sud Méditerranée 1.
Des chercheurs pensent que certaines des difficultés de ces enfants sont en lien avec une difficulté à automatiser un apprentissage. Il se pourrait que les enfants « dys » aient besoin de se concentrer plus longtemps lorsqu’ils apprennent une nouvelle chose, comme lire, écrire ou faire du vélo.
Cette recherche consiste donc à évaluer les apprentissages dans différentes situations motrices et cognitives, et à regarder les liens possibles entre la capacité d’apprentissage chez ces enfants et le fonctionnement de leur cerveau, au moyen d’une imagerie cérébrale (IRM).

Dans le cadre d’une recherche scientifique (CNRS et Université d’Aix-Marseille) visant à comprendre les mécanismes sous-tendant certaines difficultés d’apprentissage, nous recherchons à la fois des enfants présentant un trouble des apprentissage diagnostiqué (i.e. dyslexie, dyspraxie ou neurofibromatose de type 1) mais également des enfants sans trouble particulier (n’ayant jamais redoublé ou suivi de prise en charge orthophonique, psychologique ou en psychomotricité) afin de constituer un groupe de référence du même âge.

Cette étude comprend :
-Une demi-journée de bilan auprès d’une psychologue et d’une psychomotricienne, à l’hôpital d’Aix-en-Provence ou à l’hôpital Salvator à Marseille.

– Une demi-journée d’expériences à Aix-en-Provence au Laboratoire Parole et Langage, où nous étudions la lecture et l’écriture chez votre enfant

– Une ou deux demi-journée(s) d’expériences à la Timone à Marseille, où l’enfant passera une IRM et où nous étudierons ses coordinations bimanuelles.
Ces demi-journées sont planifiées en fonction de vos contraintes et sont réparties sur 6 mois.
Un dédommagement de 150 euros à l’issue des demi-journées sera effectué.

 

Pour plus de renseignements

Marianne JOVER
marianne.jover@univ-amu.fr

Stéphanie DUCROT
stephanie.ducrot@univ-amu.fr
07 85 73 11 65
Laboratoire Parole & Langage
5 avenue Pasteur,
Aix-en-Provence

 

imagesCNRSlogotypelogoamulnc